Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

LIRE ALBERT CAMUS, D’HIER À AUJOURD’HUI – Louise Gérin Duffy

13 avril : 12 h 30 - 14 h 30

Les mercredis 30 mars, 6, 13, 20 et 27 avril, de 12 h 30 à 14 h 30,
en ligne via Zoom et en personne au local G1.65, si la situation sanitaire le permet. Il n’y a pas de limite pour la participation en ligne, mais le nombre de places en salle étant limité, il faut indiquer cette préférence lors de l’inscription.

Coût : 50 $ pour les personnes abonnées (60 $ sans abonnement)

 

De L’envers et l’endroit, publié en 1937, au Premier homme, roman inachevé lors de sa mort tragique en 1960, Albert Camus a recherché ces « deux ou trois images simples et grandes sur lesquelles le cœur, une première fois, s’est ouvert ». Cette quête explique-t-elle la nôtre, qui sommes retournés lire La Peste au début de la pandémie?

Comment Camus, pleinement engagé dans les débats de son époque, au cœur du XXe siècle, peut-il être aussi pertinent au XXIe siècle? Le lire, c’est retrouver ce contexte historique, ce qu’il a de particulier (guerres, résistance, communisme, existentialisme, colonialisme) et redécouvrir un écrivain qui nous rejoint, nous éclaire, nous projette dans le présent, nous invitant à « aimer et préférer à tout le monde, ce monde mortel et limité », le nôtre.

Les cinq rencontres nous permettront de suivre le cheminement intellectuel de Camus, à la fois esthétique et éthique. Nous découvrirons d’abord le journaliste, l’homme de théâtre, l’essayiste, le romancier, l’homme obscur à lui-même et ouvert au monde, qui se définit avant tout comme un artiste.

Puis nous explorerons son œuvre comme il l’avait imaginée, en en suivant les cycles (ceux de l’absurde, de la révolte et de l’amour), un mythe se développant chaque fois dans les trois genres littéraires du roman, du théâtre et de l’essai.

Nous nous arrêterons particulièrement sur la « pensée de midi » qui, s’appuyant sur les Grecs, rappelle l’importance de la mesure, non pas juste milieu mais tension entre les extrêmes : « cette perpétuelle tension entre la beauté et la douleur, l’amour des hommes et la folie de la création, la solitude insupportable et la foule harassante, le refus et le consentement. » (Discours de réception du prix Nobel)

Animatrice : Louise Gérin Duffy, professeure de littérature

 

         

Détails

Date :
13 avril
Heure :
12 h 30 - 14 h 30
Catégorie d’évènement:

Lieu

local G1.65